Séjour

Fès au printemps avec 2 enfants


Par Cindy et Oliv’

Après un petit déjeuner pris sur la terrasse du riad, nous partions tous en van à la journée, puis rentrions en fin d’après-midi pour profiter calmement du riad, des bons plats de la cuisinière et se remettre de la fatigue de la journée avant d’en attaquer une autre le lendemain ! Les journées étaient donc plus que remplies et si les horaires de levers et couchers des garçons étaient respectés les siestes étaient très chaotiques ! Le plus grand s’endormait dans le van lors des retours sur Fès mais le petit laissait « crier » sa fatigue…

Les garçons étaient au centre de toutes les attentions : au riad, dans les souks, dans les monuments… on nous regardait avec de gros yeux lorsque qu’on leur interdisait quelque chose ou pire, quand on les laissait pleurer ; ces petits sacripants en ont bien profité, et finalement, nous aussi !


C'est où Fès ?




Quand sommes-nous partis ?


Nous sommes partis du 20 au 28 avril 2013.


Qui a participé à ce séjour ?


C’était une semaine familiale, un cadeau offert par les grands-parents : nous et nos 2 fils de 15 mois et 3 ans, les grands-parents paternels, une tante et un oncle des garçons.


Quel temps fait-il à cette période ?


Les températures sont clémentes et très agréables en journée, mais un peu fraîches matin et soir.


 

Quel type d’hébergement avions-nous choisi ?


En plein cœur de la médina, nous avions l’ensemble d’un Riad, soit 2 suites et 2 chambres avec chacune leur salle de bain. Il y avait une cuisinière, un « homme à tout faire » très sympathique et toujours prêt à rendre service, le propriétaire, français, plein de bons conseils et de bons plans. Ils ont même organisé un anniversaire surprise pour l’oncle avec musiciens, danse etc.


Quelle organisation pour les repas ?


Les petits déjeuners étaient compris dans l’offre du riad et nous y prenions également le repas du soir en supplément. Nous pouvions demander à la cuisinière quel plat nous voulions découvrir et après des journées très chargées, ne pas sortir le soir avec les enfants était appréciable. Les midis, nous mangions là où nous menaient nos excursions. L’aîné mangeait comme nous et pour le petit, nous avions un stock de lait en poudre, eau, yaourts, compotes et de petits pots achetés au supermarché de Fès (il y a les mêmes marques qu’en France).

Qu’y avait-il dans nos bagages ?



Vêtements :

– Des vêtements légers et confortables : shorts/pantacourts et T-shirts/débardeurs ;
– 1 gilet chacun pour le lever du jour et la soirée sur la terrasse du riad ;
– 1 paire de basket chacun pour les journées de marche et une paire de tongs pour s’aérer les pieds le soir après les journées de visite ;
– Des chapeaux pour les garçons.

Dans la trousse à pharmacie :

– Paracétamol ;
– Sérum phy, mouche bébé ;
– Désinfectant, pansements, arnica en gélules et en stick.

Pour les enfants :
– Carnets de santé ;
– Petits pots, yaourts, compotes, lait en poudre, eau en bouteilles ;
– Porte bébé de rando pour le grand, porte bébé type écharpe pour le petit ;
– Jeux, activités, livres, doudous ;
– Couches.

Combien nous a coûté ce séjour ?


Avion = environ 1000 € pour 2 adultes et 1 enfant (car le plus petit ne payait que les taxes) avec Air France (ce n’est pas le moins cher).

Maison = c’était un cadeau mais l’ensemble du riad pour 8 personnes coute 2000 € la semaine.

Repas = c’est très variable selon les endroits choisis, entre 4 € et 15 € par personne.

Taxi = nous avions un van 9 places pour la semaine, toujours en cadeau (environ 600 € la semaine).


Programme de notre semaine...

– Fès : une très intéressante visite des recoins remarquables de la médina classée au patrimoine mondial de l’UNESCO  avec un guide officiel de la ville ; le Mellah, l’ancien quartier juif ; les remparts surplombant la ville avec la nécropole des Mérinides ; le palais royal et sa magnifique porte

– Volubilis : une grande balade dans le site archéologique de cette ancienne cité romaine ;

– Meknès : visites de Bab Mansour, du mausolée de Moulay Ismail, de la place El Hedim et des souks de la médina ;

– Moulay Idriss : balade dans cette petite ville perchée en haut d’une colline surplombant la vallée ;

– Rabat : la Casbah des Oudayas qui surplombe l’océan, la Tour Hassan et le mausolée Mohammed V ;

– Bhalil : balade dans cette ville colorée et troglodyte.

Nos coups de coeur ?


La médina de Fès : les médinas, avec leurs souks, mosquées, médersas, fondouks, placettes etc… sont toujours des endroits envoutants, magiques. C’est la première fois que nous en visitions une avec un guide et ma foi, c’était très agréable ; pas seulement instructif, vraiment prenant, comme un bon roman.

La Casbah des Oudayas à Rabat : ses rues tortueuses blanches et bleues sont à la fois dépaysantes et apaisantes. Comme c’est une « cité » piétonne, les enfants peuvent s’y promener tranquillement sans risque.

La cité de Volubilis : il faut certes aimer les vestiges, mais se promener au milieu des anciennes mosaïques, anciens termes, anciennes portes est toujours une plongée envoutante dans l’histoire. Si les enfants n’ont bien sûr pas été touchés par l’aspect historique du lieu, ils ont joué à chercher les nids de cigognes, nouvelles habitantes des lieux.

Le riad : immense, magnifique, avec des gens adorables.


Ce que nous vous conseillons d'éviter


Nous avons finalement fait de la voiture presque tous les jours. Ce n’était pas un problème pour les 6 adultes, mais les 2 garçons ont eu un peu de mal à gérer (vive les autocollants pour le grand et les boule quiès pour le petit !). Partir à la journée un jour sur deux aurait peut-être été un bon compromis. Mais ne faisons pas la fine bouche : même si adultes et enfants n’ont pas le même rythme, ce cadeau familial était une semaine riche.

Quels souvenirs avons-nous ramené ?


– Des babouches pour les copains ;
– De la vaisselle pour nous ;
– Des peluches de chameau pour les garçons.

Share Button