Séjour

Stockholm pour Noël avec 3 enfants


Par Sophie & Christophe


Pour fêter Noël cette année, nous avions choisi de nous rendre à Stockholm. Nous nous imaginions arpenter les ruelles enneigées, le bout du nez rougi par le froid, pour nous plonger ensuite dans un petit café décoré de 1000 lumières afin d’y déguster un chocolat chaud à la cannelle en traçant des coeurs sur la buée des fenêtres du bout du doigt.

Pour la neige on repassera, nous n’avons pas eu un flocon, mais en contrepartie nous avons gagné un ciel bleu et pur.

Nous avons retrouvé nos chères lumières du nord, celles qui nous avaient conquis au Danemark : le bleu des eaux, les ocres et rouges des façades, les verts des toits, les dégradés du ciel. Et l’air si pur, si frais.


Stockholm s’éteint vers 14h30 en décembre. C’est plutôt le soleil qui s’éteint, parce que la ville, elle, s’illumine de milliers de décorations de fêtes qui restent allumées tant que la nuit dure : toutes les fenêtres sont décorées, les rues, les cafés, les vitrines (celle d’Ahlens n’a rien à envier à celle des Galeries Lafayettes boulevard Haussmann à Paris : automates, jeux de lumières, décors superbes…), les bateaux à quai également.

C’est une ville majestueuse : tous les bâtiments sont superbes, et fastes. C’est un mélange de couleurs magnifiques et d’îles différentes (14 en tout) toutes reliées par des ponts, des métros et des bus. Tout y est : musées, boutiques, vieille ville, centre ville moderne, restaurants, cafés par milliers, parcs, et l’eau, partout. C’est une ville culturellement très riche, tout comme l’est l’identité suédoise. Nous nous sommes abreuvés de culture.

Cela dit, n’oublions pas que Stockholm est une capitale européenne, et devient donc de moins en moins exotique. Pas de choc de culture ici, pas de changement radical et y passer 10 jours comme nous l’avons fait revient à passer 10 jours à Paris ou à Barcelone (version scandinave, bien sûr !) : beaucoup de boutiques, consommation maximale, budget explosé très vite à 5.
Si nous devions le refaire, peut-être couperions-nous notre séjour en deux : 5 jours à Stockholm, 5 jours ailleurs, dans la campagne suédoise pour en prendre plein la vue.



C'est où Stockholm ?





Quand sommes-nous partis ?



Nous sommes partis du 19 au 30 décembre 2016.


Qui a participé à ce séjour ?



Nous étions tous les cinq (deux adultes, et trois enfants alors âgés de 10, 10 et 7 ans).


Quel temps fait-il à cette période ?



Nous avons eu un temps frais et sec, ensoleillé. Il fait nuit très tôt, vers 14h30.


Quel type d’hébergement avions-nous choisi ?



Nous avons loué un appartement sur Airbnb, un joli appartement en semi rez-de-jardin, dans un quartier tranquille (Midsommarkrasen), un peu excentré mais situé à 2 minutes du métro.


Quelle organisation pour les repas ?



Le premier jour, nous avons mangé dans un café : un sandwich chacun, une soupe pour moi, deux cafés …et nous avons payé 60 euros. Nous avons donc opté pour la version pique-nique à la maison, histoire de ne pas passer tout notre budget dans des sandwiches que nous étions franchement capables de faire nous-mêmes. Bref, beaucoup de sandwiches, de crudités, de pâtes. Des vacances peu gastronomiques somme toute; il parait que la cuisine suédoise est de plus en plus fine et distinguée, mais comme nous n’avons fréquenté aucun « vrai » restaurant, nous ne pouvons pas en témoigner.


Qu’y avait-il dans nos bagages ?



Vêtements :
– T-shirts manches longues pour le ski + des t-shirts ML classiques ;
– Une polaire et une veste chaude chacun ;
– Des collants chauds pour mettre sous les pantalons;
– Des pantalons ;
– Des gants pour la neige (utiles pour la patinoire en cas d’absence de neige);
– Des pantalons k-ways (plus fins que les combis de ski, et aussi imperméables);
– Une paire de chaussures pour marcher;
– Une paire de bottes chaudes ou après-ski;
– Un pyjama chaud;
– Un maillot de bain (en cas de piscine, sauna, même si nous n’avons fait ni l’un ni l’autre).

Médicaments
– Un kit de secours de base (paracétamol, thermomètre, désinfectant, pansements…);
– Nos traitements habituels.

Divers :
– Appareil photos pour tous;
– Cahiers d’activités pour les enfants;
– Sac de jeux et activités pour les enfants (voir ici), dans sa version allégée;
– Ordi et tablette pour les dessins animés dans l’avion.


Combien nous a coûté ce séjour ?



Avion (Lyon / Francfort / Stockholm) = 900 € environ
– Hébergement = 1 100 €
Transports sur place (Arlanda express + cartes métro) = 230 €
Loisirs et restauration hors courses alimentaires (Restos et autres plaisirs gustatifs, musées, patinoire, shopping …) = 1 700 € environ


Nous avons donc dépensé presque 4 000  € à 5 pour 2 semaines.



Programme de notre séjour...


 

Stockholm est un archipel dont les îles sont reliées les unes aux autres grâce à des ponts ; on passe d’une île à une autre grâce aux bus, au métro ou encore à pieds. Nous avons visité des musées, et des quartiers sur les îles principales, et léché beaucoup de vitrines. Nous avions pris la SL card et avions donc accès aux transports en commun illimités, ce qui est vraiment confortable. Nous n’avons pas visité toute la ville : gardons-en un peu pour y revenir !


Quartiers à visiter :
Gamla Stan : c’est le quartier ancien, la vieille ville. Typique, avec ses rues pavées, ses ruelles étroites, ses charmantes places et ses maisons à pignons, elle est très agréable et jolie à visiter. Elle possède aussi de nombreux magasins de souvenirs plein de touristes, mais aussi tous les produits suédois typiques que vous souhaiteriez trouver. Quelques bonnes pâtisseries ont une offre étonnante de Kannelbullar. Bref, nous avons commencé par Gamla Stan, et nous vous conseillons de faire de même pour vous plonger dans la tradition. Le marché de Noël y est charmant puisqu’il est situé sur Stortortget. C’est aussi sur Gamla Stan que vous trouverez le palais royal, et la relève de la garde qui a lieu tous les jours aux alentours de midi (suivez les gardes qui font le tour du palais, ils sont imperturbables !).
Norrmalm : c’est le quartier moderne, le centre ville de Stockholm, en opposition totale avec Gamla Stan : beaucoup de monde, de magasins européens (à part Designtorget), de circulation, de travaux. Bien moins charmant que la vieille ville, mais c’est un passage obligatoire quand même. Les ruelles un peu excentrées et les quais sont beaucoup plus agréables.
L’île de Djurgarden : le poumon vert de la ville. Cette île abrite également de nombreux musées dont nous parlerons plus loin, le tout dans un cadre de nature et d’eau très agréable. On peut aisément imaginer Djurgarden en été.
L’île de Sodermalm : les gens branchés et les connaisseurs de Millénium l’appellent « Soder ». C’est un quartier qui monte, de plus en plus convoité et visité par les suédois et les touristes, mais il reste néanmoins le quartier le plus agréable à visiter, encore assez calme. On y voit un des points de vue les plus chouettes de la ville, au-dessus du quartier Slussen, sur la passerelle située sur le resto Gondolen. Toutes les enseignes importantes sont à Sodermalm  : Ordning & Reda, Face Stockholm, Granit, Designtorget, Pet sounds… En vous enfonçant un peu plus dans Sofo, en contrebas, les petites boutiques branchées et cafés sympathiques pullulent. Une promenade à ne pas rater. Enfin, nous avons terminé notre grande boucle par le musée de la photo Fotografiska (voir plus bas).

Le lac Malaren: une promenade en pleine nature, autour du lac, où nichent parfois quelques jolies maisons cachées. Notre promenade de Noel, un moment parfait.


Shopping :

– Comme vous l’avez compris, Stockholm est un haut lieu du shopping. Cela dit, il ne faut pas y chercher les bonnes affaires, car elles n’y sont pas. Le bon goût, lui, est au rendez-vous, surtout pour ce qui concerne la déco, le design et le confort intérieur. Pour les vêtements, les grandes enseignes sont les mêmes qu’en France (H&M par milliers, Zara, etc.) et le nombre de magasins de sport est impressionnant. Pour la mode des enfants, très peu d’originalité : la-bas, les enfants sont habillés en combinaison de ski et en après-ski tout l’hiver, même en l’absence de neige ou de froid important. Quelques chouettes enseignes tout de même, mais pas à la portée de tous. Bref, si vous aimez shopper, prévoyez un budget en conséquence.

Musées :

– Vasamuseet : c’est le musée maritime le plus visité d’Europe du nord, et pour cause : il expose un navire quasi intact du XVII ème siècle qui a sombré (alors que le chantier durait depuis des années) à la sortie du port de Stockholm lors de sa sortie inaugurale. Longtemps resté au fond de l’eau, il a été retrouvé, et est depuis restauré en permanence.

– Skansen : une ambiance de la Suède d’antan avec ses maisons rouges et ses huttes, son foyer au milieu, son zoo (rennes, ours, otaries, et …cafards énormes), son marché de Noel et ses histoires au coin du feu. Parfait pour préparer Noel, en période d’Avent. Enfin, si vous vérifiez les dates et que les animations sont ouvertes. Car si vous faites comme nous et que vous venez certes en période de l’Avent, mais en semaine, point de marché de Noel ni de maisonnette ouverte pour y boire un Glögg au coin du feu, ours en hibernation et ambiance plutôt morose. Le prix d’entrée était pourtant bien le même.

– Junibacken : c’est tout l’univers d’Astrid Lindgren que vous découvrirez dans ce genre de parc d’attraction (à taille franchement humaine) intérieur. Fifi Brin d’Acier y tient une part importante, mais ce n’est pas la seule. Vous pourrez même prendre un télésiège qui vous transportera d’un univers à l’autre, tous racontés dans la langue de votre choix. Des spectacles se déroulent tout au long de la journée, les enfants y vaquent en chaussettes, et tous peuvent prendre une collation ou même un repas sur le pouce dans un fantastique café. A faire absolument si vous avez des enfants.

Fotografiska : le musée de la photographie de Stockholm est grand et présente plusieurs expos en même temps. Nous avons beaucoup aimé, y compris les enfants, même si ce musée ne leur est pas du tout destiné.

Moderna museet : des oeuvres de Nikki de Saint Phalle devant le musée à celles de Braque, Picasso, Tinguely, Dali, Warhol (et bien d’autres !) en passant par les expos temporaires (nous avons eu droit à un concours de maisons en pain d’épices !), le Moderna museet est l’occasion idéale de faire découvrir un musée et des oeuvres à des enfants. Une partie du musée est payant, les couloirs sont grands, une aire de jeux leur est destinée, un café, une boutique et une superbe vue sur l’île de Djurgarden vous convaincront assurément.


Nos coups de coeur ?


– Junibacken

– Fotografiska

– Moderna Museet

– La Patinoire gratuite sur Kungsträdgården (on paie la location des patins seulement, on fait une pause Glögg ou chocolat chaud pour se réchauffer les mains, et on patine dans la nuit sous les lumières de Noel, alors qu’il n’est que 16h !)

 


Ce que nous vous conseillons



Ne négligez pas le budget, tout coûte cher, même si cela vaut le coup. Renseignez pour les transports en amont : nous n’avons pas payé pour les enfants parce que nous étions en période de vacances scolaires, mais le guichetier n’était pas au courant, il s’est renseigné et nous avions raison. De même, nous avons bénéficié d’une super promo pour l’Arlanda Express. Et quand les enfants sont nombreux, c’est une économie que l’on est content de faire. Enfin, nous avons choisi de rejoindre le centre de Stockholm avec l’Arlanda Express, et nous n’avons pas regretté. Cher certes, mais rapide, confortable, joli, et tranquille. Une bonne entrée en matière pour arriver en ville.


Quels souvenirs avons-nous ramené ?


– Des objets de déco;
– Des accessoires pour l’hiver (gants, bonnets, pas moins chers qu’ici, mais tellement plus jolis);
– Des baumes pour les lèvres, des crèmes pour les mains;
– Des biscuits aux épices;
– Des bricoles pour les enfants.

 

Share Button